La poésie de mai 2021

Le temps

Il faut beaucoup de temps pour bâtir une vie
Tant de temps pour grandit qu’on se croit éternel
Tant de temps pour aimer et aussi pour souffrir
Tant de temps pour, enfin, gagner un peu de ciel.

Et pourtant, tout ce temps, comme il passe vite.
A peine le printemps que c’est déjà l’hiver
A peine le bel été que s’en viennent les rides
A peine quelques orages qu’il n’y a plus de miel.

Il y a temps pour tout, disaient jadis les sages
Et c’est ce qu’on croyait quand on avait 20 ans.
Tant de choses essentielles remises au lendemain
Et l’on ne savait pas qu’on restait les mains vides.

Il faut tempes grises pour remâcher hier
Comme si cela pouvait en remonter le temps
Qui, inexorable, sans s’émouvoir, chemine
Car sa route est longue et il n’a pas le temps.

Louis Monnet

Le partage, c'est cool

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  +  58  =  65