La poésie d’Avril 2022

Perdues sous les palmiers

Penses-tu qu’un jour on pourrait partir ensemble ?
Prendre une voiture et rouler jusqu’à la nuit,
S’arrêter dans une forêt qui nous ressemble,
Faire un feu et attendre que le noir s’enfuie.

On parcourrait des chauds pays ensoleillés,
Puis on grimperait des montagnes enneigées
Au côté des rivières qui nous demandaient,
Jusque sur une île perdue durant l’été.

On accrocherait notre hamac aux palmiers,
La vue nous emporterait plus loin que nos livres.
Dans nos cœurs, le plaisir serait toujours premier
Et je crois que l’une de l’autre on sera ivres.

On ne fera que profiter de notre vie,
On ne voudra plus prendre en compte les avis.
On s’aimera pour toujours je te l’ai promis
Et on ne perdra plus de temps dans un ennui

 De l’autre.

Léa SERRA

Le partage, c'est cool

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2  +  6  =